Le sac en kraft : un sac qui a vu le jour grâce à une inventrice géniale

Publié le : 18/09/2017 16:51:39
Catégories : Sac publicitaire

Depuis l’interdiction des sacs en plastique, les sacs en papier sont en vogue. Et pourtant, le sac en kraft est loin d’être une invention des années 2000. Ces sacs en papier ont même existé vers la fin du XVIIIe siècle, nés de la conviction et de l’esprit créatif d’une jeune fille qui n’avait alors que 14 ans.

La première version du sac en kraft apparue en 1860

Les premiers sacs en papier sont apparus en 1860. Ils ne sont toutefois démocratisés qu’à partir de 1868, grâce au travail de Margaret Knight.

Avant la fin du XVIIIe siècle, le papier se présente telle une chose rarissime. En raison de sa rareté, il coûte cher. Un Français du nom de Louis-Nicolas Robert se lance alors dans la fabrication d’une machine pour produire du papier dont il obtient le brevet en 1799. Son objectif était de produire, grâce à cette machine, plus de papier qui se vendra à moindre coût. À partir de ce moment, les négociateurs pouvaient emballer leurs produits dans du papier. Les produits de Louis-Nicolas Robert restaient cependant de simples papiers et non un sac. L’emballage n’était donc pas très commode.

En 1852, l’Américain Francis Wolle a obtenu un brevet pour une machine de fabrication de sac en papier. Le sac qu’il produisait avait une forme qui n’est pas loin de l’emballage de Louis-Nicolas Robert, ce qui reste inopportun pour le transport des produits d’achat. Jusqu’alors, le papier a été utilisé pour fabriquer un emballage sans que les ingénieurs arrivassent à obtenir le sac en kraft.

Margaret Knight, celle qui a propulsé l’utilisation du sac en kraft

Dès son jeune âge, Margaret Knight a travaillé dans une fabrique de coton. A la fin des années 1860, elle est recrutée chez Company Paper Bag Company où de nombreux ingénieurs cherchent un moyen de fabriquer une machine pour la production d’un sac en papier à fond plat.

Grâce à son inventivité, Margaret a réussi à créer un prototype de la machine tant voulue en 1867. En 1868, elle produit un autre prototype en métal. Quelques années lui étaient nécessaires afin de perfectionner la machine pour ensuite la breveter. En 1871 pourtant, Margaret Knight apprend par surprise qu’un autre inventeur du nom de Charles F. Annan a pris le dessus sur elle à l’office du brevet. L’affaire s’est terminée au Tribunal qui a statué en faveur de Margaret, celle-ci prenant appui sur le témoignage de plusieurs personnes qui l’ont vue créer la machine.

En 1871, Margaret obtient le brevet pour son invention avec une récompense de la reine Victoria. Dès lors, elle a tenu sa firme de production de sacs en papier à fond plat. Au fil du temps, de nombreux inventeurs ont perfectionné le sac pour finir avec le sac en kraft, avec ou sans anse, tel que nous le percevons aujourd’hui. Depuis, le sac en papier est utilisé pour transporter différents produits. Actuellement, de nombreuses entreprises s’en servent même pour la promotion de leur image. Ceci est possible suite à un travail de personnalisation du sac.

Partager ce contenu